Les recettes de grand-mère basées sur l’utilisation d’huiles essentielles reviennent au grand-galop pour se soigner et guérir les petits maux. De plus en plus de proposition de cocktails voient le jour et sont facilement disponibles sur internet. Mais comment les utiliser, pour nous soigner, de manière appropriée et sans danger ?

Propriétés des huiles essentielles et aromathérapie

L’huile essentielle est donc un distillat qui concentre les principes actifs de plantes aromatiques. Sa structure est très complexe, et chaque huile essentielle possède plusieurs propriétés thérapeutiques, ce qui permet d’adapter leur utilisation aux besoins particuliers de chacun. Il s’agit d’une distillation à la vapeur appelée hydrolat.

Le terme  » Aromathérapie  » est utilisé pour la première fois en 1928 par un biochimiste Français, René-Maurice Gattefossé, et consiste en l’utilisation des huiles essentielles pour renforcer les défenses naturelles et le processus de guérison d’un organisme.

Les huiles essentielles chémotypées ont un très large spectre d’action sur diverses pathologies, et ont une action anti-infectieuse reconnue. Cependant, si l’aromathérapie constitue un complément de traitement très efficace dans de nombreux cas, elles sont des produits à très forte concentration en principes actifs et doivent être appliquées avec précaution, sans jamais dépasser la dose prescrite.

L’huile essentielle est donc un distillat qui concentre les principes actifs de plantes aromatiques. Sa structure est très complexe, et chaque huile essentielle possède plusieurs propriétés thérapeutiques, ce qui permet d’adapter leur utilisation aux besoins particuliers de chacun.

La liste des bienfaits des huiles essentielles est énorme. L’Eucalyptus, la lavande aspic, l’Ylang Ylang, le Citron, le Niaouli ou le Tea tree, autrement appelé l’arbre à thé, possèdent beaucoup de propriétés aux vertus et bienfaits épatants. En ingestion, en application cutanée (quelques gouttes mélangées avec une huile végétale ou dilluées dans une huile de massage par exemple), avec l’emploi d’un diffuseur d’huiles essentielles, vous pourrez utiliser les huiles essentielles pour leurs propriétés médicinales et thérapeutiques comme stimulant, en traitement des brûlures, pour apaiser les douleurs, comme desinfectant ou antiseptique à incorporer dans vos produits de lavage ou d’entretien, pour leurs propriétés cosmétiques ou encore en répulsif à moustiques.

En cas de doute, il est conseillé de s’adresser à un pharmacien, un médecin ou un aromatologue pour obtenir des informations et des conseils.

Précautions d’emploi des huiles essentielles

Les huiles essentielles bien que considérée comme médecines douces sont déconseillées dans plusieurs cas de figure, comme vous avez le voir ci-dessous. Pour en savoir plus, voir le guide des huiles essentielles.

  • Ne pas prendre d’huile essentielle pendant les 3 premiers mois d’une grossesse.
  • Toujours se laver les mains après massage ou application cutanée.
  • Utiliser des huiles essentielles 100% pures et naturelles.
  • Pour les personnes allergiques : faire un test allergique avant utilisation.
  • Ne jamais appliquer d’huiles essentielles sur les yeux, le nez, le conduit auditif et les zones ano-génitales.
  • En cas d’ingestion ou d’instillation accidentelle, ingérer ou appliquer une huile grasse pour diluer l’huile essentielle et contacter un médecin ou le centre anti-poison.
  • L’huile essentielle de menthe poivrée ne s’applique JAMAIS sur une surface étendue. Elle est strictement contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les nourrissons de moins de 30 mois.
  • Ne pas laisser les flacons à la portée des enfants.
  • Ne jamais injecter les huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire.

Conservation des huiles essentielles

  • Les huiles essentielles doivent être stockées dans des flacons en verre coloré (opaque), ou en aluminium afin de les protéger de la lumière.
  • Les flacons doivent être conservés entre 5 et 35°C.
  • Les flacons doivent être fermés avec des bouchons étanches pour éviter l’évaporation.
  • Dans ces conditions, les huiles essentielles 100% naturelles et pures peuvent être conservées au moins 5 ans.

Toutes les recettes de grand mère en aromathérapie