L’ortie pour le jardinier malin, engrais bio en purin et répulsif à insectes naturel en macération


Fil Ariane : Recettes de grand mère > Jardiner > L'ortie pour le jardinier

L’ortie, plante miraculeuse du jardinier peut nous aider dans plusieurs étapes de notre jardinage : en purin comme engrais, en macération ou infusion comme insecticide et en concentré comme désherbant ou activateur de compost.

  • Coût estimé :0€
  • Temps estimé :2 semaines
  • Equipements nécessaires:
    • Un couteau ou un sécateur
    • un récipient avec couvercle
    • une spatule
    • un bidon
  • Fournitures nécessaires:
    • 1kg d’orties fraîches non traitées
    • 10 litres d’eau (de pluie de préférence)
  • dernière modification de l'article: Le 03 mai 2019

Comment faire son purin d'ortie, son engrais azoté naturel ?


1


Hacher les orties grossièrement (avec un couteau ou un sécateur).


2


Remplissez un récipient (en terre, en bois ou en plastique mais en aucun cas en métal) avec vos orties hachés /coupés et les 10 litres d’eau de pluie.


3


Couvrez mais laissez une petite aération.


4


Remuez chaque jour : une mousse se forme à la surface.


5


Le purin est prêt lorsqu’il n’y a plus de mousse à la surface (1 ou 2 semaines).


6


Filtrez (et finement si vous souhaitez le conserver).


7


Diluez le purin à 5% pour pulvériser et à 10% pour arroser au pied des plantes.





Le purin d’ortie comme engrais bio

Le purin d’ortie est un engrais azoté à effet rapide. Il est donc efficace pour :

Il faudra par contre être vigilant dans notre utilisation car :

L'infographie du purin d'ortie pour tout retenir

recette de grand mere - engrais bio purin ortie

L’ortie comme répulsif à insectes

En macération contre les pucerons et acariens

Ingrédients :

Préparation :

Utilisations de la macération d’ortie :

Préventif : Pulvérisez avant l’éclosion des bourgeons et à l’apparition des jeunes feuilles une macération de 2 ou 3 jours diluée 50 fois.

Curatif : Pulvérisez en cas d’attaque massive une macération de 12 heures maximum, non diluée. Répétez l’opération 2 à 3 fois par semaine jusqu’à disparition des indésirables.

En infusion contre les charançons gallicoles

Ingrédients :

Préparation :

Utilisations de l’infusion d’ortie :

Pulvérisez non dilué dans les jours qui suivent sur les jeunes plants de choux en préventif.

L’ortie comme désherbant

Faites un purin d’ortie.

Comme désherbant vous aurez besoin de le filtrer finement (surtout si vous souhaitez le conserver) mais pas de le diluer. Il vous suffira de le pulvériser sur les feuilles des plantes indésirables.

L’ortie comme accélérateur de compost

Faites un purin d’ortie.

Comme activateur de compost, vous n’aurez pas à le filtrer. Vous verserez votre purin tel quel sur votre compost. Le compost est le fruit d’un processus chimique relativement complexe qui réuni des conditions de température, d’humidité, de taille des déchets, d’aération et d’équilibre azote/carbone. Un manque dans ces conditions entraîne un processus beaucoup plus long pouvant aller jusqu’à 2 ou 3 ans si les conditions ne sont pas réunies alors qu’en 6 mois votre compost peut être prêt à l’emploi si vous le faites correctement et si vous le surveillez.

L’ortie permet de faire grimper rapidement la température dans le compost. Très riche en matières organiques, en azote ainsi qu’en bactéries, le purin d’ortie stimule la décomposition des matières organiques mais aussi la reproduction des organismes décomposeurs. Ainsi, ajouter du purin d’ortie (et des orties) dans votre compost équivaut à rééquilibrer le mélange, tout en le faisant bénéficier de plus d’organismes qui vont travailler.